Passer au contenu

LIVRAISON GRATUITE À DOMICILE ET POINT RELAIS DÈS 25€ !

1 CADEAU OFFERT DÈS 40€ !

Problème sur le site? Utilisez un autre navigateur que Mozilla Firefox...

    Savoir lire une étiquette quand vous achetez un produit de petit déjeuner

    Savoir lire une étiquette quand vous achetez un produit de petit déjeuner

    Vouloir manger sain au petit déjeuner c’est bien mais encore faut-il bien choisir ses produits ! Les applications pour scanner les codes-barres ont un énorme succès. Certaines tiennent compte des valeurs nutritionnelles, de la présence d’additifs, de la certification bio, d’autres encore intègrent le degré de transformation. Elles ont le mérite de nous faciliter la vie mais ne sont pas fiables à 100% et donnent d’ailleurs parfois des résultats contradictoires....

     Voici quelques petites astuces simples pour faire vous-même les bons choix en termes d’alimentation du petit déjeuner. Pour mieux comprendre les emballages et distinguer les arguments marketing, des vrais gages de qualité !

     Tout d’abord, il faut savoir que les fabricants ne peuvent pas écrire n’importe quoi. Les informations figurant sur les emballages sont règlementées au niveau européen. La règle de base : ne pas induire le consommateur en erreur ! et pourtant vous allez voir que tout n’est pas si rose ...

     Ne vous fiez pas seulement à la face avant de l’emballage :  à la photo de cette pépite de chocolat et de céréales amalgamée et lumineuse qui vous fait saliver…

    Non, ayez le courage de retourner l’emballage pour voir ce que vous vous apprêtez réellement à offrir à votre corps !

     

    1. La liste des ingrédients 

    Les ingrédients sont classés par ordre décroissant : le premier ingrédient est celui présent en plus grande quantité.

     

    Conseil n° 1 : Privilégiez  les listes d’ingrédients courtes avec le moins d’additifs possible. Vous pouvez les repérer avec le nom de leur catégorie (exemple : conservateur) suivi de leur nom spécifique (exemple : sorbate de potassium) ou de leur numéro E (exemple : E202)

     

    Conseil n°2 : Privilégiez les ingrédients naturels ... pour cela pas besoin d’être expert en nutrition, fiez-vous à votre instinct !  Si le nom d’un ingrédient ne ressemble en rien à ce que vous pourriez avoir dans votre cuisine, ce n’est pas bon signe...

    Faites notamment la chasse aux sucres simples et raffinés. Vous pourrez les récupérer sous les doux noms de « sirop de glucose ou fructose », « dextrine » « dextrose » ...

     

    Conseil n°3 : Evitez l’huile de palme... On le sait, l’huile de palme est très pratique d’un point de vue industriel mais néfaste pour la santé et pour l’environnement. Alors comment la repérer ? Vous le trouverez sous son nom traditionnel ou alors sous d’autres dénominations comme graisse de palme, huile palmiste, huile végétale, graisse végétale ...

     

    1. Le tableau des valeurs nutritionnelles

    Vous allez voir, il n’est pas si compliqué à déchiffrer.

    Regarder en priorité les valeurs par portion (car c’est la quantité que vous devriez consommer au cours d’un repas ou d’une collation)

     

    Conseil n°1 Le sucre : Difficile de se rendre compte de la quantité de sucre dans les produits industriels. Un exercice facile est de regarder la valeur « sucre simple » dans le tableau nutritionnel et de le rapporter à un carré de sucre. Généralement on compte 5g de sucre pour un carré. Un bol de céréales au chocolat de 30g par exemple contient 13,5 g de sucres soit 3 morceaux de sucres... (aïe aïe aïe)

     

    Conseil n°2 : les matières grasses. Nous cessons de le répéter, il y du bon gras et du moins bon gras. Mais comment les distinguer ?  Une astuce simple : si l’écart entre la quantité de matières grasses et les acides gras saturés est grand, cela reflète la présence de matières grasses de bonne qualité, riches en acides gras insaturés et potentiellement en oméga-3 comme l’huile de colza.

     

    Conseils °3 : les fibres Pour le rayon des biscuits et céréales, optez pour des biscuits riches en fibres ! En effet, une bonne teneur en fibres est souvent le reflet d’une meilleure qualité nutritionnelle des farines choisies : farine de riz, farine de maïs ou encore farine de blé complète.

     

    1. Les allégations

    Vous pouvez aussi vous fier aux petites phrases du type  « riche en oméga 3 », « pauvre en matières grasses » … il s’agit d’allégations nutritionnelles qui sont encadrées par un règlement européen. Pour pouvoir les apposer, il faut certifier d’une certaine teneur en un nutriment pour 100g de produit. MAIS ATTENTION, elles ne sont pas à prendre pour argent comptant car c’est bien la qualité nutritionnelle globale qu’il faut regarder .... Ainsi même si une pâte à tartiner annonce une bonne teneur en protéines, n’oublions pas qu’il s’agit d’un produit plaisir gras et sucré et qu’il reste à consommer avec modération !   

     

    1. Les labels

    Enfin en plus des informations de composition, vous n’avez probablement pas pu passer à côté des nombreux labels.

    Le plus important pour nous, vous vous en doutez :  le label AB (agriculture biologique). C’est le label de référence qui indique que les ingrédients ont été cultivés dans le respect de la biodiversité et la préservation des ressources naturelles.

    Mais attention, il n’est pas garant de la qualité nutritionnelle du produit. Regardez bien la liste d’ingrédients et le tableau de déclaration nutritionnelle avant d’acheter les yeux fermés un produit bio.

    Il existe bien d’autres labels. Suivez ce lien pour tout comprendre : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aop-aoc-igp-stg-labels-certification-alimentation

     

    L’idéal est de comparer au sein d’un même rayon les produits pour choisir celui qui correspond le plus à vos attentes. Mais n’oublions pas que l’alimentation doit rester un plaisir donc évitez de passer des heures dans chaque rayon et faites le tri entre les aliments du quotidien (le muesli du petit-déjeuner) pour lesquels on regarde bien la qualité nutritionnelle et les produits occasionnels (les chocolats de pâques) qui peuvent se passer du scan de l’étiquette !

     

    Chez Aline&Olivier, nous pensons qu’une alimentation de qualité rime avec variété, équilibre et plaisir. Evitez les produits miracles et optez pour une alimentation riche en fruits, légumes, pauvre en sucres et riche en bonne graisses végétales ! C’est pour vous aider dans cette démarche que nous utilisons : 

    • 100% de matières premières bio
    • que des ingrédients naturels : pas de conservateurs, pas d’additifs ni d’exhausteurs de goût bizarres.  

    Aline travaille ses recettes avec les ingrédients disponibles dans sa cuisine, comme vous.

    • aucun sucre raffiné : nous préférons des sucres réputés pour leur impact réduit sur la glycémie

     

    et nous fabriquons nous-même nos produits dans notre atelier de fabrication en Provence !

    UN SAVOIR-FAIRE ARTISANAL

    Une fabrication artisanale
    Un atelier situé en Provence
    Fait comme à la maison

    DES RECETTES SAINES ET GOURMANDES

    Ingrédients 100% naturel et BIO
    Sans farine de blé
    Au sucre de coco, farine de lin...

    UNE ENTREPRISE ENGAGÉE

    Des emballages éco-conçus : carton, papier recyclable...
    Une fondation en faveur du bien-être intérieur, du respect du vivant et de l'environnement.

    LIVRAISON GRATUITE DÈS 25€

    Paiement 100% sécurisé
    Livraison entre 3 et 7 jours

    10% de remise ! arrow_drop_up